Distinguer les types d’établissements, il était temps!

POINT DE VUE / Lors de la séance d’information de mardi, on a enfin mis en lumière les RPA (résidences pour personnes autonomes) trop longtemps cachées dans l’ombre des CHSLD, objets d’une attention tout à fait légitime compte tenu des éclosions mortelles qui s’y vivent, conséquences d’une incurie qui a trop duré.

Au bénéfice de celles et ceux qui ne seraient pas encore tout à fait au fait, je propose une distinction toute simple, et non exhaustive, basée sur les acronymes de chacun de ces établissements pour personnes aînées.

Dans un cas, vous avez un CH, un centre d’hébergement, ce que n’est absolument pas une R, résidence, lieu d’habitation regroupant des personnes voulant profiter de certaines commodités que ne leur assure plus leur logement, en termes de sécurité, entre autres.

Quant aux soins de longue durée (SLD), ils sont tout à fait appropriés et nécessaires pour celles et ceux qui en ont besoin quotidiennement compte tenu de leur état; ils ne font pas partie des attentions que les personnes autonomes (PA) sont venues chercher dans une résidence. C’est tellement ça qu’une personne résidente devenue moins autonome ou exigeant des soins continus serait appelée à changer de lieu d’hébergement.

Il est heureux et fort important que cette distinction soit non seulement connue, mais tenue davantage en compte et par les CISSS ou CIUSS et par les directions de ces mêmes résidences.