Des leçons de Catalogne pour le Québec : donnons-nous le temps

La démarche des Catalans nous enseigne l’importance d’être bien préparés pour mener au succès un projet d’indépendance nationale, particulièrement dans un pays développé.

Par exemple, les Catalans ont réussi une mobilisation populaire pacifiste exemplaire, mais n’ont pas obtenu la nécessaire reconnaissance internationale. Ils agissent dans un système électoral proportionnel qui permet à l’électeur d’exprimer sa volonté avec une clarté vivifiante, mais dans une tradition espagnole très conservatrice. Voilà quelques exemples des chantiers que le Québec doit aussi mener pour réussir à atteindre son objectif : être maître de son avenir.

Conclusion : donnons-nous le temps pour être prêts. Par exemple, l’adoption d’un système électoral proportionnel ne pourra être instauré avant la prochaine élection, aussi Québec doit se redonner un gouvernement fier de lui-même. Se donner une constitution pourrait se faire dans un prochain mandat, etc. Le programme du Parti québécois prévoit se donner ce temps, les indépendantistes et les nationalistes doivent travailler à lui permettre de le réaliser au cours du prochain mandat pour être en mesure de réaliser le pays en 2022. Tirons profit de la démarche catalane comme l’ont fait M. Lisée et le PQ pour offrir un projet de changement majeur aux Québécois et Québécoises à l’élection de 2018.

Paul Crête, Québec

***

Distinguer les deux réalités

En réaction à l’éditorial Parler pour parler de Jean-François Cliche, paru le 21 décembre

Éditorial intéressant ce matin. Il faudrait cependant que le discours médiatique fasse une distinction claire entre les quartiers centraux et la banlieue. La ville est certes fusionnée en un territoire formel, mais la réalité vécue est différente. Il existe bel et bien deux villes, deux réalités ici au niveau socio-idéologique. Il serait plus juste de parler de la région «Capitale nationale» par exemple, et faire la distinction centre/banlieue au besoin. Le texte Système structurant de transport : consensus clair... dans les quartiers centraux de Jean-François Néron, paru le 20 décembre est un bon exemple de cette distinction.

Luc Renaud, Québec