Des gagnants potentiels pour Loto-Québec?

Nous cheminons allègrement vers le temps des Fêtes. J’apprenais tout dernièrement que Loto-Québec aimerait se départir de lots qui n’ont pas été réclamés. On parle de quelques millions, tout de même.

Semble-t-il que chaque année, il y a des gagnants qui ne réclament pas leurs lots, pour différentes raisons. Et Loto-Québec stipule que ces lots non réclamés sont redistribués aux joueurs sous forme de lots bonis et de tirages spéciaux.

Alors je me dis : pourquoi Loto-Québec ne distribuerait-elle pas équitablement ces montants non réclamés à des organismes communautaires luttant contre la pauvreté? Il y en a une pléthore au Québec. La Guignolée des médias, qui se déroule chaque année, est loin de pouvoir à elle seule combler les besoins de ceux et celles qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts. 

Si Loto-Québec cherche des gagnants, je réponds : les moins nantis d’entre nous. Des Québécois et des Québécoises dans le besoin. Voilà de vrais gagnants potentiels. Et puis, notre société d’État en sortirait grandie, pour ne pas dire gagnante, elle-même! Ce serait là un beau geste à poser à l’approche de Noël.

Yvan Giguère

Saguenay