Jean Rousseau, conseiller municipal, Démocratie Québec

Démocratie Québec: unir plutôt que diviser

POINT DE VUE / Un article récent du Soleil traçait le portrait d’individus ambitieux de porter des idéaux dits «de gauche» sur la scène municipale. Le parti Démocratie Québec a été amalgamé à cette description en raison de ses prises de positions favorables au projet de tramway et à l’importance qu’il accorde à la parole citoyenne. Affirmer que de tels intérêts sont spécifiquement «de gauche» est réducteur et non conforme à la réalité municipale.

Lors de sa dernière campagne électorale, Démocratie Québec a pu compter sur la contribution de militants provenant du vaste horizon politique de Québec. C’est la beauté de la politique municipale : transcender ses différences politiques pour faire triompher le bien commun civique. Chacun y apporte alors sa perspective, son bagage et son énergie.

Par ses prises de position et ses actions, Démocratie Québec devient un lieu de rassemblement pour tous. Le vaste projet innovant de tramway, débattu en ce moment, est issu du programme de Démocratie Québec. Il est appuyé par tous les partis politiques du Québec et du fédéral. L’annonce récente d’un lien entre Québec et Lévis est un projet de transport intégré rive nord-rive sud. Démocratie Québec appuie ce projet dans sa composante de transport collectif. Ce lien est au cœur des préoccupations des différents partis politiques au Québec et au fédéral. La restauration du Pont de Québec contribuera à l’amélioration de la desserte entre les deux rives. Rappelons qu’il s’agit d’une initiative de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec. Une place accrue aux programmes de logements abordables, incluant la mixité sociale, est un idéal partagé par tous les partis politiques. Nous nous sommes associés à la lutte à la pollution de l’air générée par les activités du Port de Québec et l’importance de reconnaître les compétences du gouvernement du Québec en matière d’audiences publiques environnementales, tout comme l’ensemble des partis politiques du Québec.

Plus encore, c’est la diversité de notre ville qu’il faut faire valoir. Démocratie Québec relève le défi de vouloir représenter les citoyens des banlieues et des quartiers centraux, les personnes âgées et les jeunes, les citoyens démunis et ceux plus fortunés, ceux qui veulent rayonner à l’international, les nouveaux arrivants et les citoyens présents depuis des générations. Ensemble, nous pouvons assumer les défis du changement et de l’inclusion économique et sociale.

En tant que conseiller municipal et représentant de Démocratie Québec, je discute avec des citoyens de tous les horizons de manière à porter leur voix, votre voix. Je vais à leur rencontre partout à Québec afin d’échanger et de débattre. Nous avons un défi collectif pour le prochain rendez-vous électoral. La division a assez duré. Démocratie Québec mise sur des valeurs de transparence et de respect pour susciter l’engagement politique, peu importe les allégeances. Soyons unis.