De nouveau, Trump parle à travers son chapeau

Selon un responsable états-unien, le successeur d’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique mort le 27 octobre lors d’une opération militaire en Syrie, serait un «parfait inconnu».

Or, souvenons-nous, Donald Trump avait affirmé le 1er novembre que les États-Unis savaient «exactement qui il est». Cette caricature de président a fait comme à l’accoutumée, soit parler à travers son chapeau.

Sylvio Le Blanc
Montréal