L'auteur de cette lettre d'opinion félicite le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, pour la gestion de crise concernant la fuite massive de données personnelles.

Chapeau à vous, M. Cormier!

POINT DE VUE / La fuite massive de données personnelles touchant quelque 3 millions de membres de Desjardins annoncée le 20 juin dernier a causé toute une onde de choc autant chez les membres que dans la population en général.

Des noms, prénoms, dates de naissance, numéros d’assurance sociale, adresses, numéros de téléphone, courriels, ainsi que d’autres renseignements portant sur les habitudes transactionnelles et les produits bancaires détenus par les clients de Desjardins ont été transmis illégalement à des tiers.

Dans toute cette saga, je suis d’avis que le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, s’est montré à la hauteur de la complexité de la tâche à laquelle il devait faire face, notamment à la reconquête de la confiance de ses membres.

En s’engageant à fournir une protection à vie et gratuite pour tous ses membres en cas de vol d’identité, soit quelque 4,3 millions, Guy Cormier touche le cœur du problème qui risquait de semer la gangrène entre la direction de Desjardins et l’ensemble de ses membres.

Et, qui plus est, lors de sa comparution à Ottawa devant le Comité permanent de la sécurité publique et nationale, M. Cormier a même fait preuve de leadership en soumettant aux parlementaires des propositions pour améliorer la protection des données personnelles des Canadiens, notamment eu égard au déploiement prochain de la technologie 5G et au système open banking (système bancaire ouvert), qui est considéré comme la prochaine révolution dans le monde de la finance.

Chapeau à vous, M. Cormier, pour la diligence dans la gestion de crise que vous deviez traverser et ce, tout en en réussissant à vous réapproprier la confiance de vos membres!