Ces 70 ans et plus qui s’offusquent des mesures

Réponse à Mme Huguette Poitras pour sa lettre parue le 2 mai

Je n’en reviens pas à quel point les gens de 70 ans et plus s’offusquent des mesures prises par la Santé publique pour les protéger. N’écoutez-vous pas les statistiques qui démontrent clairement que ce sont les personnes de 70 ans et plus qui sont le plus à risque de mourir si elles attrapent la COVID-19? Moi aussi j’ai plus de 70 ans et je comprends très bien l’objectif de la Santé publique d’éviter une surcharge de patients dans les hôpitaux  et en particulier aux soins intensifs. Ne voyez-vous que les travailleurs de la Santé en ont plein les bras avec ce virus? 

Par égoïsme, les personnes âgées veulent continuer à faire leur petit traintrain parce que ça les dérange de modifier leurs habitudes. Notez que les enfants, les adolescents et leurs parents, enfin toute la société  est  tenue de changer leurs habitudes et pourtant ils sont moins à risque que nous.

Il me semble qu’en ces temps difficiles tout le monde doit collaborer pour éviter le pire et spécialement  les personnes qui sont le plus à risque comme les 70 ans et plus. C’est une responsabilité qui incombe à chacun, mais force est de constater que les personnes âgées ne sont pas toutes des sages.

Diane Latulippe, Québec

À LIRE AUSSI: N'essayez pas de rendre les 70 ans et plus invisibles