Wow les moteurs !

C’est à n’en pas douter, les récentes attaques sur les installations pétrolières en Arabie Saoudite ont fait trembler avec célérité le marché mondial du pétrole. Un choc dans les marchés! Avouons que les fluctuations déstabilisantes dans ce marché sont nombreuses et fragiles, parfois elles sont dictées d’avance par le calendrier.

De ce côté-ci de l’Amérique, on nous a toujours dit que nous étions approvisionnés par le pétrole Brent (Broom, Ranch, Etive, Ness et Tarbert) de la mer du Nord ainsi que du WTI (West Texas Intermediate) des gisements dans le golf du Mexique.

Or, il faut comprendre également que l’Arabie Saoudite, de son côté, possède d’immenses réserves. Notons que les gisements Brent et WTI, pour leur part, n’ont pas été bombardés. Alors, comment expliquer qu’une raffinerie en Arabie Saoudite influence directement et impertinemment le prix du litre d’essence à la pompe ici ? Voilà un modèle d’affaires aux odeurs dubitatives !

Michel Beaumont
Québec