Venez confirmer la phase terminale!

Avant de sortir le dissident Nobel de la paix Liu Xiaobo de sa geôle, Pékin s'est assuré que son cancer du foie en était à sa phase terminale.
Le régime communiste ajoute maintenant l'insulte à l'injure en conviant les sommités parmi les médecins étrangers à venir l'ausculter.
Le cynisme des nouveaux mandarins dépasse l'entendement. Le grand Norman Béthune doit se retourner dans sa tombe au cimetière militaire des martyrs du nord de la Chine.
Sylvio Le Blanc, Montréal