Le Centre Vidéotron a été inauguré officiellement mardi soir.

Une visite anodine

Les visites de notre nouvel amphithéâtre ont commencé et nous avions hâte de voir les dessous de cet investissement de près de 400 millions. Cette visite décevante se résume à monter des marches roulantes, à marcher dans les corridors, à redescendre une centaine de marches à pied, à s'asseoir dans l'amphithéâtre une quinzaine de minutes pour visionner un film et ressortir par la patinoire.
Nous étions avec nos petits-enfants et la visite débute par la saisie de deux bouteilles d'eau que nous avions apportées de la maison.  Nous achetons une bouteille à l'intérieur à $4.25 et la vendeuse enlève le bouchon et le jette. Pourquoi? Elle nous répond que c'est une question de sécurité.
Une visite de la maison familiale est plus intéressante, car on y voit toutes les pièces sans nécessairement y pénétrer. On aurait pu nous faire passer devant une loge corporative, les balcons de journalistes, les vestiaires et le bunker.  
Quelle belle visite! On est forcé de payer le stationnement, on nous fouille avec des détecteurs de métal, on confisque l'eau et ne voit pas l'essentiel. 
Jocelyn Boily
Québec