Une vision à court terme

Lévis abandonne le SRB sous prétexte que la ville n'a pas les moyens de ses ambitions. Du même souffle, M. Lehouillier promet d'investir de l'argent dans le transport en commun. Un comité se penchera sur la question!
En même temps, il a une liste de travaux routiers longue comme le bras pour améliorer la circulation automobile sur la rive sud. La vraie raison de l'abandon du SRB est plutôt là! Tout à l'auto parce que c'est payant plus rapidement électoralement parlant. Il parlera très bientôt d'une même voix avec les élus de la CAQ et certaines radios de Québec pour la construction d'un troisième lien! Misère! Vive le court terme et au diable les gaz à effet de serre pour un maire sans vision aveuglé par les prochaines élections!
Pierre Nadeau, Québec