Une simple photo

À l’ère des FaceTime, Facebook, Instagram et autres moyens de communication par identité faciale, il m’apparaît qu’une telle application conviendrait pour assurer la sécurité individuelle en cette ère de cybersécurité.

Nous avons déjà notre figure sur notre passeport, notre carte d’assurance maladie, notre permis de conduire. En France les citoyens ont à l’âge de 18 ans la Carte d’identité nationale avec empreintes digitales obligatoires.

Je verrais mal un fraudeur légitimer son identité par la face d’une autre personne.

Il est assuré ainsi qu’un fraudeur professionnel serait contre l’idée de voir accoler sa face à ses renseignements personnels.

Il serait temps que la technologie actuelle et disponible puisse servir les honnêtes gens et non les criminels.

Carol Villeneuve, Québec