Une promesse à tenir!

Une campagne électorale est imminente au Québec et elle sera sans doute remplie de promesses. L'une d'entre elles m'apparaît primordiale à tenir : injecter quelques 120M$ supplémentaires dans les organismes communautaires d'ici les trois prochaines années. C'est une promesse faite par le gouvernement Marois et, pour le moment, elle ne se retrouve pas dans un budget. Et même si elle s'y retrouvait, le budget risque d'être rejeté. J'aimerais donc que l'ensemble des partis présentant des candidats aux prochaines élections prennent (ou réitèrent) cet engagement et que le prochain gouvernement le concrétise. S'il y a un investissement payant pour l'économie, la santé et le bien-être des Québécois, c'est bien celui-là.
Une campagne électorale est imminente au Québec et elle sera sans doute remplie de promesses. L'une d'entre elles m'apparaît primordiale à tenir : injecter quelques 120M$ supplémentaires dans les organismes communautaires d'ici les trois prochaines années. C'est une promesse faite par le gouvernement Marois et, pour le moment, elle ne se retrouve pas dans un budget. Et même si elle s'y retrouvait, le budget risque d'être rejeté. J'aimerais donc que l'ensemble des partis présentant des candidats aux prochaines élections prennent (ou réitèrent) cet engagement et que le prochain gouvernement le concrétise. S'il y a un investissement payant pour l'économie, la santé et le bien-être des Québécois, c'est bien celui-là.
Guillaume Perron, Québec