Une intervention nécessaire

En réaction à la lettre de monsieur Jean Provencher, «Le temps des incompétents», parue le 20 janvier

J’ai pris connaissance de votre lettre parue dans Le Soleil du samedi 20 janvier. Vous y exprimiez votre mécontentement au sujet d’une interruption de service qui s’est prolongée au-delà de l’heure de retour annoncée. Je suis bien d’accord qu’il n’est jamais agréable d’être privé d’électricité, un service essentiel.

Pour éviter des pannes, Hydro-Québec doit assurer la fiabilité d’un réseau de distribution de plus de 100 000 km de lignes électriques, l’équivalent de près de trois fois le tour de la terre. Nous faisons continuellement de la maintenance et des mises à niveau afin d’assurer le meilleur service possible.

Voici quelques détails concernant l’interruption du mercredi 17 janvier.

D’abord, il était essentiel d’effectuer des travaux rapidement sur un poteau du quartier Montcalm afin de garantir la sécurité de l’approvisionnement. L’équipement, âgé d’une trentaine d’années, montrait des signes de fatigue importants. Il était de notre devoir d’agir rapidement puisqu’il aurait pu éventuellement représenter un risque pour la sécurité du public.

Une fois sur le terrain, plusieurs facteurs ont fait en sorte que les travaux aient été plus complexes que prévu, notamment le sol profondément gelé par la longue vague de froid du temps des Fêtes. Les travaux se sont prolongés et le courant a malheureusement été rétabli un peu plus tard qu’annoncé. Sachez que nos équipes ont travaillé sans relâche pendant toute la période de l’interruption.

Je tiens personnellement à vous assurer que le maintien d’un réseau fiable et sécuritaire pour nos clients est une préoccupation constante et que nous continuerons à mettre la très grande compétence des employés d’Hydro-Québec à votre service.

David Murray, Président d’Hydro-Québec Distribution