Plusieurs immigrants chinois inscrivent leurs enfants dans des écoles de tutorat, le samedi ou le dimanche. Au Collège Élite, 70 % de la clientèle est d'origine chinoise.

Une initiative louable

Alors que l'immigration au Québec fait souvent les manchettes dans des termes pas toujours positifs, il m'a fait du bien d'apprendre qu'une brochure de quelque 300 pages intitulée «Immigrer au Québec» a été imprimée et distribuée aux quatre coins du Québec.
Une initiative louable de l'organisme Immigrant Québec dont la directrice, Delphine Folliet, est très fière : «La vocation de cet outil, c'est vraiment d'informer sur les idées reçues que l'on a sur le Québec. La province jouit d'une très, très belle popularité ailleurs. Il y a beaucoup d'étrangers qui sont intéressés de venir faire leur vie ici mais le Québec, ce n'est pas non plus un petit paradis dans lequel tout irait merveilleusement bien. Quand on arrive, il faut faire ses preuves et avoir beaucoup de courage».
Un outil qui peut prévenir bien des perceptions que certains immigrants peuvent avoir sur la vie au Québec, entre autres qu'ils arrivent dans «un petit paradis» où l'intégration se fait tout naturellement. À cet effet, le recueil comprend les témoignages d'une dizaine d'immigrants qui racontent les péripéties qu'ils ont dû vivre à leur arrivée ici.
Chapeau à l'organisme Immigrant Québec pour cette initiative qui apparaît comme un baume sur le climat de méfiance qui s'est instauré depuis des mois sur le Québec relativement à l'immigration!
Henri Marineau, Québec