Une incitation financière embarrassante

Je trouve étonnant, voire incongru, que la ministre de la Santé, Danielle McCann «se sente obligée» de donner une prime financière pour inciter les médecins à augmenter leur nombre de patients et d’heures de travail.

Pourquoi offrir un tel bonus à des gens qui, déjà bien nantis, devraient plutôt de facto distribuer des services professionnels essentiels, cela sans réticence? Que je sache, aucune autre communauté professionnelle — hors la santé — ne reçoit pareille considération et privilèges financiers. Parlez-en  aux enseignants dont le ratio d’élèves atteint des sommets scandaleux. Semblablement, que dire des exigences imposées aux travailleurs sociaux et préposés auprès des aînés.ées. Il y a là, de sa part, une manœuvre irresponsable en la demeure. À quand la nationalisation de la médecine?

Yvon Côté, ancien député fédéral, Sherbrooke