Une idée pour mieux déneiger

En réaction à l’article «Bientôt un “plan d’urgence”, annonce le maire Labeaume» de Jean-François Cliche paru le 27 février

J’ai lu avec interêt votre article sur le plan d’urgence de revoir la politique du déneigement. Je souhaite qu’avec cette nouvelle politique, il y aura discussion sur la technique de déneigement. Je me rappelle il y a quelques années, on plaçait au centre de la rue la neige à ramasser. Je constate que de nos jours, un premier camion tasse la neige au bord du trottoir, un autre la tasse à nouveau, et ce, des deux côtés des rues. Entre-temps, la chenillette qui déblaie les trottoirs ajoute de la neige un peu plus sur le bord des rues. Ensuite, le souffleur passe et encore une fois un déneigeur le suit et remet le peu de neige restante de chaque côté. Ce qui fait qu’il reste toujours des remblais de neige en bordure des chaînes de rues ou des trottoirs. De cette façon, nos entrées charretières se remplissent à chaque fois que la charrue passe. Je crois qu’il y aurait moins de perte de temps si l’on plaçait la neige une seule fois au centre avant de la ramasser. Je parle surtout des rues et non pas des boulevards. Le travail serait alors fait une rue à la fois et terminé, non pas déblayé la moitié une première nuit et recommencer la nuit suivante pour le reste.

Christian Auger, Québec