« Mon cœur se brise lorsque je lis ou j’entends les commentaires de ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans les bottines d’un parent d’enfant TDAH », confie Mélanie Petit.

Une aide bénéfique pour dormir

(En réaction au texte «Le sommeil en gouttes pour les enfants inquiète les médecins» de Jean-François Cliche) Monsieur Cliche, je trouve le questionnement dans votre article intéressant. Cependant, il faut mettre en lumière une question liée. Comme vous le savez probablement, l'utilisation, à tort ou à raison, des médicaments contre le TDAH est à la hausse au Québec. Or, un des effets secondaires de ce médicament est «les troubles de sommeil».
Dans le cas précis de mes enfants, autiste de haut niveau et TDAH, ils s'endormaient après 23h avec la prise de médicaments  et étaient grognons ou incapables d'être fonctionnels dans la journée à cause de leur fatigue. Pour plusieurs raisons, enlever le médicament contre le TDAH était impossible; l'utilisation de la mélatonine nous a été recommandée afin de réguler le sommeil des enfants.
Résultat : les enfants dorment mieux la nuit et à des heures raisonnables, et ils ne sont pas fatigués le lendemain.
Merci.
Jean-François Picard, Québec