Un sujet tabou

En réaction à l’éditorial «Infertilité: le bébé et l’eau du bain» du journaliste Jean-François Cliche, paru le 18 juillet

Je viens de lire votre éditorial paru dans Le Quotidien de ce matin. 

Je tenais à vous dire merci. J’ai eu recours à la FIV en 2014 (dans le cadre du projet de loi) et après 11 ans d’infertilité, j’ai mis au monde ma fille en 2015. L’an dernier, nous avons décidé de retenter notre chance avec les embryons restant ce qui nous emmené notre garçon en novembre dernier. Nous avons dû défrayé 1500$ plus là médication cette fois ci.

Merci de parler de ce sujet qui est trop souvent tabou mais surtout merci d’appuyer les couples infertiles dans tout ce «niaisage» politique qui nous brime à repeupler le Québec.

Christine Tremblay, Chicoutimi