Un resto insouciant

Je suis allergique aux poissons et aux fruits de mer. Mon fils, aux arachides. Pas intolérant, allergique.
Bravo au groupe St-Hubert pour son haut niveau de conscience par rapport aux allergies, manifesté en ces pages. Nous, allergiques, savons que le risque zéro n'existe pas, mais de vous savoir aussi préoccupé du phénomène est une grande partie de la solution. Chou au chef du Saint-Amour (que j'ai fréquenté à l'occasion). Je cite : «Pour moi, la responsabilité revient à 100 % à la personne allergique.» Une insouciance aussi manifeste est grotesque : je n'ai pas de contrôle sur ce qui se passe en cuisine après avoir pris toutes les précautions en avertissant le serveur et, assez souvent malheureusement, avoir fait son éducation sur les allergies. Il ne faut pas simplement avoir au menu de l'autruche pour être un grand chef : il faut aussi se sortir la tête du sable!
Martin Savard, Lac-Delage
***
Une pensée pour les piétons
Lorsque se produit un accident grave, comme le décès d'une jeune mère enceinte, on ne s'étonne plus d'entendre des commentaires désobligeants qui visent les piétons. Le piéton ne respecte pas la loi, ou le piéton court pour atteindre l'autre côté du boulevard, etc. Lorsqu'une femme enceinte se fait projeter à trois mètres dans les airs, on enquête sur la victime. Quelle ignominie! Voilà deux ans, une enseignante de 60 ans se faisait écraser sous un autobus dans Saint-Roch. Chaque année, des piétons et des cyclistes meurent sur les routes sans qu'on en fasse grand cas. Des citoyens de Québec qui ont des familles, des amis et toute une vie derrière eux. Des gens qui ont un réel impact dans leur communauté. Combien de victimes encore? Combien de vies fauchées?
Dominic Champagne, Québec
***
La nature du pitbull
Avez-vous déjà entendu parler d'un beagle, d'un dalmatien, d'un bichon, d'un caniche et de combien d'autres races de chiens à avoir commis une agression pour blesser, ou tuer un autre animal ou une personne? Allez sur le bord d'un plan d'eau avec un labrador, la première chose qu'il fera sera de se jeter à l'eau. Allez en forêt avec un beagle, instinctivement il se mettra à chasser les lièvres. C'est dans leur nature. Un pitbull a les oreilles taillées et la queue coupée parce qu'il a été créé pour attaquer, c'est dans son instinct. Le propriétaire n'a pratiquement aucune influence là-dessus. Mis en situation, instinctivement il attaquera.
Claude Alain, Québec