Pascal Chazal, cofondateur de la boulangerie Pascal Le Boulanger

Un remplacement nécessaire

Je sympathise totalement avec le couple qui tient à Stoneham la boulangerie artisanale «Pascal Le Boulanger», harcelée par le MAPAQ, de très sinistre mémoire dans le dossier des fromagers.
Les petits commerces comme ceux du couple Chazal changent tout, et pour le mieux, dans la vie d'un quartier. Je souhaite à Mme Claire et à M. Pascal Chazal d'avoir un appui inconditionnel du milieu et je suggère que tous les membres du MAPAQ, autant ceux des fromages que les autres, soient remplacés par des humains.
Florent GaudreaultMontréal