-

Un pont ou la gratuité?

Je me posais la question suivante à la lumière des difficultés du dossier du SRB: avec 1 milliard $, pendant combien d'années financerait-on un service d'autobus «ordinaire» complètement gratuit pour les usagers?
Je comprends qu'il faudrait acheter des autobus supplémentaires pour accommoder la hausse d'achalandage, mais avec un tel budget, il me semble qu'on ferait un bon bout de chemin.
Pas d'investissements en infrastructures, que des autobus faciles à revendre si jamais ça ne fonctionne pas.
Un service gratuit serait plus attractif qu'un réseau en site propre à mon avis.
Cette option mérite d'être étudiée.
Louis Foy, Québec