Un pont moderne sur le Saguenay

Maintenant qu’on sait que le coût de remplacement des traversiers va doubler à 325 millions $, plus l’aménagement des quais, que ce système d’une autre époque produit des GES, fait poireauter les touristes, les camionneurs et autres utilisateurs, peut avoir des pannes, nuit à la faune marine, etc.

Que des études coûteuses ont démontré la suprématie d’un pont à deux endroits possibles, à des coûts concurrentiels. 

Qu’on se presse enfin, et rapidement, à oublier la commande de ces traversiers polluants pour se consacrer à la construction de ce pont réclamé depuis plus de 40 ans. 

Que c’est donc long pour nos élus à Québec de prendre cette décision réclamée dans la région?

Gilbert Blachon, Rivière-du-Loup