Un pistolet pour la relâche?

C'est une activité offerte aux enfants de 14 ans et plus, d'accord... mais encore, pendant la semaine de relâche, ici à Québec (Beauport)!
On leur propose de «s'initier au tir à l'arme de poing» et de «se familiariser avec des pistolets et revolvers de calibre 22 Lr, 9 mm, 38 spl». J'avoue que «ça me fout les jetons» de savoir que ma ville offre à nos enfants, même «accompagnés d'un officiel», de découvrir l'usage des armes à feu, même en milieu «sécuritaire». 
N'a-t-on pas assez des tueries qui nous sont rapportées presque quotidiennement aux É.-U. et au Canada pour choisir autre chose que la promotion de l'usage des armes à feu auprès de nos enfants?
Et je me demande... mais qui a eu cette idée folle? Qui l'a acceptée, et pourquoi? Et je n'ai pas de réponse!
Jacinthe Thériault-Fortier, Québec