Un peu de somnolence politique

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
C’est le rythme de juillet qui efface les choses sérieuses en imposant un ralenti apaisant à l’image  de ces ruminants bercés par le son strident des maringouins . La politique, en quelque sorte, remâchée, régurgitée... La grosse affaire du troisième lien  dans le décor du lâcher-prise, le tramway, le métro en surface et leurs complexités étourdissantes au menu des élections municipales, Coderre et Plante en train de méditer pour le crêpage de chignon à venir, les rouges, les bleus et les autres à Ottawa  en  «break» léger avant la compétition à venir.