Jean-Martin Aussant

Un passage obligé?

J'avoue que la nomination de Jean-Martin Aussant à la direction du Chantier d'économie sociale jette une douche d'eau froide sur les aspirations que son retour au Québec suscitait dans mes pensées. En effet, dans le climat d'effervescence suscité par l'arrivée de PKP à la tête du PQ, je me serais attendu à ce que JMA saute dans l'arène politique souverainiste avec enthousiasme.
Mais, au lieu de cela, il a choisi de se garder une « devoir de réserve » sur la vie politique en optant pour un emploi plutôt « low profile » qui le place bien loin de la scène politique québécoise. Peut-être que l'ex-chef fondateur d'Option nationale a fait le choix d'emprunter ce « passage obligé » dans le but de se mettre au parfum des enjeux qui meublent la scène politique actuelle, ce qui, à mon sens, n'était absolument pas nécessaire compte tenu de ses convictions profondes à propos de l'indépendance du Québec.
En bout de ligne, je souhaite ardemment que cet emploi sera de courte durée et que le « retour d'exil » du dauphin de Jacques Parizeau se concrétisera par une implication davantage orientée sur la démarche du Québec vers son indépendance.
Henri Marineau, Québec