Un moment de grâce

Dimanche après-midi, malgré un temps radieux et les chauds rayons du soleil précurseurs d’un printemps hâtif, une foule nombreuse a répondu à l’appel de Béatrice Madeleine Cadrin qui a convié à la cathédrale anglicane Holy Trinity la population afin de participer à une activité-bénéfice pour supporter Aymen Derbali, survivant et héros de la tuerie de la Grande Mosquée de Québec.

Tous réunis en symbiose dans un élan de générosité pour démontrer que la population est solidaire et compatissante envers la communauté musulmane de Québec.

L’imam Hassan Guillet rappelle aux gens qu’une vie humaine sauvée équivaut à un sauvetage de l’humanité. Et alors, la magie s’opère. La musique généreusement interprétée par une soixantaine d’artistes bénévoles de tous âges rejoint avec émotion le cœur des gens.

Le grand Léonard Bernstein disait : «Voici notre réplique à la violence : faire de la musique plus intensément, plus belle, plus dévouée que jamais». Merci à Béatrice et à tous ces artistes pour ce moment de grâce.

Gaston Déry, Québec