Un jour sombre pour le Canada

Le 17 octobre 2018 marquera sans doute l’histoire de notre pays comme un de ces jours les plus tristes. Faisant fi de l’avis des parents, des directeurs d’école, des médecins, des psychiatres, des intervenants sociaux, des chefs de police et même des gouvernements des provinces, le gouvernement Trudeau a persisté dans son obstination en légalisant le cannabis au détriment de la santé de nos jeunes les plus vulnérables.

Sous prétexte de vouloir soustraire la vente du cannabis des mains des milieux mafieux, ce gouvernement inique, en voulant régler un problème, en a créé mille autres. L’État du Colorado a suivi cette voie hasardeuse il y a quelques années. Aujourd’hui, il s’en mord les doigts : augmentation de la criminalité, des accidents de la route, et ce qui est bien plus grave, augmentation des maladies mentales, augmentation du nombre de décès des jeunes par la drogue et les substances hallucinogènes.

Ce commerce lucratif servira à enrichir les producteurs et les commerçants, lesquels ont tout lieu d’être euphoriques. Il s’agit d’un business de six à sept milliards de dollars. Cette industrie est cotée à 45 milliards de dollars en bourse. Cet argent servira-t-il à garnir les coffres du Parti libéral? Ce gouvernement se moque de son peuple. Quand donc y aura-t-il quelqu’un de sensé pour se lever et pour dire assez, c’est assez? Ce gouvernement est en train de creuser sa propre fosse. Il ne tardera pas à y tomber dans un gros nuage de fumée de pot.

Pierre Deschênes, Saint-Jean-Port-Joli