Un CIO mollusque!

Les scientifiques sont unanimes sur la question, le Comité international olympique (CIO) est dorénavant reconnu comme une nouvelle forme de mollusque politico-sportif vivant à travers cinq anneaux dans l'ombre russe et trop souvent dans l'à-plat-ventrisme et l'avilissement.
Incapable de sanctionner la tricherie pour conserver sa crédibilité, il préfère plutôt cautionner les tricheurs dans un système de dopage étatisé en Russie.
Que l'on ne vienne pas me dire que le CIO n'hésitera pas à prendre les sanctions les plus sévères dans un cas de récidive d'un athlète russe. Je ne le crois pas.
Le CIO avait les tricheurs russes dans son poêlon pour les rôtir et les bannir. Rien n'a été fait. Alors, le message lancé par le CIO est: trichez et vous ne serez pas bannis. 
Michel Beaumont, Québec