Un carnaval pour la haute ville

À Québec, depuis 1955, le Carnaval de Québec est la plus grande fête populaire hivernale au monde, attirant des milliers de visiteurs et générant des retombées économiques, touristiques et sociales essentielles à Québec. Avec son Bonhomme, son palais de glace, ses superbes parades, les duchesses, la fête est devenue une façon traditionnelle d’apprivoiser l’hiver, de réchauffer cœurs et corps.

En 2017, Daniel Gélinas est devenu un consultant pour le Carnaval avec un objectif bien précis de reconquérir le cœur des citoyens de Québec. Après six mois, le consultant a préparé tout un plan de match pour plaire aux commerçants de la Grande Allée. Monsieur Gélinas, vous avez concentré le Festival d’été sur la Grande Allée et voilà que la majorité des activités du Carnaval se dérouleront maintenant dans cette partie de la haute ville.

Après avoir vu disparaître sa parade de jour, la basse ville vient de perdre son défilé de soir. Nous sommes loin du temps où on avait la parade, visitait les monuments de la rue Sainte-Thérèse tout en arrêtant aux voûtes Chez Ti-Père.

Monsieur Gélinas, on a trop perdu pour reconquérir notre cœur et notre fête, surtout pas sur la Grande Allée.

Jocelyn Boily, Québec