Un cadeau pour la retraite

Je remercie nos deux gouvernements de me donner un cadeau de retraite de 2000 $ par année grâce à l'abri fiscal Fondaction. À trois ans de la retraite, j'ai acheté pour 5000 $ d'actions de Fondaction au début janvier 2017. Ceci m'a permis de bonifier ce placement des deux bénéfices annoncés en janvier puis en juillet pour un total de 380 $, soit 7,6 % sur six mois.
En réalité je n'ai pas investi 5000 $ puisque mon retour d'impôt de 1750 % baissait mon investissement à 3250 $ et le profit est augmenté du rendement à très court terme. Dans trois ans, je pourrai encaisser 5380 $ plus d'autres profits à venir. Cela me donne déjà en banque un profit de 65,5 %. Pas mal mieux que les placements garantis de mon institution financière.
Environ 2000 $ par année presque gratuits et pratiquement net d'impôt pour bonifier une retraite, c'est bon à prendre. Et ça enlève à 99,9 % le risque théorique associé au placement.
Quel miracle fera Fondaction avec ce 5000 $ de liquidités supplémentaires pendant trois ans pour justifier un tel bonbon fiscal? Et pendant deux ans seulement pour mes deux prochaines et dernières contributions? Il est surprenant que tant de candidats près de la retraite passent à côté d'un tel cadeau, sinon les gouvernements réaliseraient bien vite que ces abris fiscaux ne sont pas vraiment rentables pour eux.
Jeannot Vachon, Québec