Un arbre sacrifié

Je suis scandalisée d'apprendre que la Commission des champs de bataille nationaux accepte d'abattre un arbre sain qui a mis plus de 50 ans à croître pour favoriser une organisation mercantile avec son festival d'été qui dure 10 jours.
Votre raison d'être ne serait-elle pas de protéger ce magnifique parc urbain légué par vos prédécesseurs?
Lucile LaRue, Québec