Un aéroport mal géré

Depuis environ deux ans, les voyageurs qui arrivent des vols extérieurs à l’aéroport Jean-Lesage doivent emprunter le trottoir et la neige en hiver avec les bagages pour entrer dans l’autre section de l’aéroport qui donne accès à la restauration, le stationnement étagé, etc. Les autorités sont tellement conscientes du problème qu’elles ont construit un tunnel chauffé en contre-plaqué sur le trottoir. Mais dernièrement, il n’était pas éclairé ou l’éclairage était défectueux, donc inaccessible.

Quelle inconscience, alors que la solution toute simple et la plus logique est de placer une porte entre le mur de l’arrivée des vols extérieurs et le reste de l’aéroport. Mais on préfère faire voyager les gens avec leurs bagages dans la neige l’hiver et sous la pluie l’été...

De plus, la passerelle qui ne fonctionne pas. On a des passerelles fonctionnelles partout au Canada. Quelle étrange décision d’avoir choisi un type de passerelle qui n’a pas fait ses preuves en hiver. Transport en autobus scolaire accompagné par les services d’urgence, c’est juste ici qu’on peut voir ça. Tant qu’à y être, on pourrait acheter les anciens transporteurs de Mirabel. Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Gilles Émond

Québec