Un abus de pouvoir

La Ville de Québec a raison de vouloir interdire les systèmes de traitement individuels, appelés communément fosses septiques, dans le bassin de drainage de sa prise d'eau. Ces systèmes sont reconnus depuis belle lurette pour causer des problèmes. Mais la façon choisie ne fait que «souffler les braises» de la zizanie.
Le maire de Stoneham a raison, la mesure choisie par la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) constitue un abus de pouvoir. La CMQ n'a pas à faire subir des ignominies aux citoyens qui, sans prétention, ont voulu s'installer dans les villes de la couronne nord, alors que la Ville de Québec s'est rendue coupable de mollesse pendant des années pour ne pas avoir su prendre ses responsabilités à l'égard de la protection de sa prise d'eau.
Jean-Marie Desgagné, Québec