La vaste majorité des gens, ainsi que des élus et des spécialistes demandent moins de précipitation dans cet accueil, car il faut bien faire les choses et s'assurer d'avoir de bonnes personnes et bien les intégrer, estime l'auteur.

Trudeau, enfant-roi?

Il était une fois une promesse d'accueillir 25 000 réfugiés syriens d'ici Noël. C'était faisable, quoique à coup sûr un peu trop rapide. Mais depuis, on connaît les attentats de Paris et la donne est très différente. Surtout avec la possibilité de mauvais sujets se glissant parmi les vrais réfugiés.
La vaste majorité des gens, ainsi que des élus et des spécialistes demandent moins de précipitation dans cet accueil, car il faut bien faire les choses et s'assurer d'avoir de bonnes personnes et bien les intégrer.
Mais Justin n'en démord pas, il veut ses 25 000 réfugiés pour Noël! Franchement, Monsieur Trudeau, il ne faudrait pas que notre jeune premier ministre se comporte comme un enfant-roi.
François Boutet, Saint-Catherine-de-la-Jacques-Cartier