Transport structurant vs troisième lien

Il y a deux semaines, François Bourque terminait sa chronique en suggérant que, si on manquait de fonds pour réaliser le transport structurant à Québec, on pouvait modifier le projet du troisième lien pour en faire un métro entre les centres de Lévis et Québec.

C’est la meilleure idée lue ou entendue sur le sujet, dans le contexte absurde actuel. C’est désolant de constater qu’on peut dire tout et son contraire sur les deux sujets en titre. Les tenants du tout-à-l’auto ignorent complètement que nous sommes en pleine crise environnementale planétaire. Je me désole également que le gouvernement du Québec fonce tête baissée avec son projet de 3e lien, sans se baser sur des études sérieuses.

Raymond Martel, Québec