Tramways: un peu d’histoire

En réaction à la lettre d’opinion «Le retour du tramway dans les rues de Québec: inconcevable» de Jean Guilbault parue le 1er mars

Les tramways de Québec ont cessé de circuler le 27 mai 1948 sur une partie du circuit original de 1865 et ceux de Montréal, le 30 août 1959, sur l’avenue Papineau; le métro a été inauguré en octobre 1966. Le réseau, ayant été construit avant l’arrivée des automobiles et des camions, a rapidement causé des gros problèmes de cohabitation puisque les «petits chars» circulaient dans le centre des rues et même en sens contraire de la circulation à plusieurs endroits. 

Pour la clientèle, les deux boucles de Limoilou et la très longue boucle de Saint-Malo ne répondaient absolument pas à ses besoins.

De plus, étant une compagnie privée et ayant subi une importante perte de clientèle pendant la crise économique de 1929-1932, les dirigeants ne pouvaient plus améliorer le service. En juin 1938, Sillery a exigé le remplacement des tramways par les autobus et son exemple a été immédiatement suivi par plusieurs quartiers de la ville. Après la détérioration des tramways, un conseiller municipal a déclaré que les tramways étaient «des tas de ferraille qui traînent dans nos rues»! 

Les restrictions sur le pétrole et le caoutchouc ont retardé à 1946 le remplacement des tramways par les autobus. 

Voilà les vraies raisons qui ont causé la disparition des tramways; il me semble évident que le comité d’experts qui étudie le fonctionnement de la cinquantaine de nouveaux réseaux de tramways dans le monde ne va pas construire le nouveau réseau à l’image de l’ancien!

Jean Breton, historien amateur, Québec

http://www.histoireautobusquebec.com/