Train versus pipeline

En réaction au texte «Le train pas nécessairement plus risqué» de Jean-François Cliche, publié le 9 mars.
Je suis bien d'accord, ils n'ont qu'à entretenir la voie ferrée, observer les lois du transport et mettre le nombre d'employés requis. Allons-nous installer des pipelines pour tous les liquides dangereux transportés par chemin de fer?
François Auger, Québec