L'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, était heureux de pouvoir compter sur le retour de Matt Murphy en vue du match d'aujourd'hui à Shawinigan contre les puissants Cataractes.

The Quouébec Remparts

Cette organisation, sur un total de 25 joueurs sur leur site Internet, n'a que 10 joueurs du Québec cette année. Le reste, 15 joueurs, provient de l'Ontario, des maritimes, des États-Unis, de l'Europe et de la Russie.
Et pas plus tard que cette semaine, cette équipe est encore allée chercher un autre Ontarien qui a été retranché de son club du junior majeur de l'Ontario. Un nommé Dakota Woods. Pas assez bon en Ontario, mais à Québec il fera l'affaire dans le nouveau centre Vidéotron. C'est comme s'il n'y avait pas un seul joueur disponible dans toute la province qui aurait fait l'affaire.
Quelle belle image cette organisation donne aux jeunes qui sont dans les programmes de «Sport-études hockey» au secondaire et dans le hockey de développement Midget AAA! Le club de hockey junior majeur qui est dans leur cour préfère développer des jeunes de l'extérieur du Québec plutôt que ses jeunes qui vont aller au centre Videotron et continuer de juste rêver. Ce n'est pas la LNH dont on parle ici, c'est du hockey junior.
Et sans vouloir faire de la politique, c'est quand même ironique que ce club de hockey «The Quouébec Remparts» appartienne à la compagnie Quebecor qui, elle, appartient encore à un homme qui veut faire l'indépendance et la promotion du Québec, mais dont un de ses clubs de hockey préfère développer des produits ontariens plutôt que québécois.
Si au moins les succès étaient au rendez-vous. Mais avec leur début de saison, on peut en douter.
Bernard Pouliot
Québec