Taxi: 860 M$ plus tard

Un communiqué de presse du ministère des Transports nous apprenait le 11 février dernier que la saga Uber-taxi aura coûté aux contribuables la jolie somme de 860 millions $ sous le régime de la CAQ.

La «Loi concernant le transport rémunéré de personnes par automobile», dite la Loi 17, adoptée dans la précipitation en octobre 2019, a mis fin à cet épisode rocambolesque alors que, pour faire de la place à Uber dont le projet-pilote se terminait, on a tassé les 20 000 chauffeurs de taxi et décidé de les compenser pour la perte de la valeur de leur permis.

Avec un discours d’économie de partage et sous le prétexte de la moderniser, on a fragilisé cette industrie pour des années au lieu de l’accompagner pour qu’elle change à coût nul et prenne tout simplement la place d’Uber.

Ce sont 860 millions $ de moins pour des besoins criants. Désolant!

Richard Gagné, Sainte-Pétronille