Suggestion au Collège des médecins

Il y a quelques jours, je suis allé à la clinique sans rendez-vous de l’Hôpital régional de Portneuf à Saint-Raymond où, à la porte, il est écrit «Urgence». Je suis arrivé à 15h30 et j’ai rencontré le médecin dépanneur à une heure du matin. Après mon départ, dans la salle d’attente, il restait encore cinq ou six patients qui n’avaient pas encore rencontré le médecin, car je crois qu’il était seul. Tous ces patients étaient à moitié morts, longeaient les murs, découragés.

J’ai entendu parler le président du Collège des médecins et il était hésitant sur l’engagement des superinfirmières qui aideraient à désengorger les salles d’attente. Pour connaître véritablement l’épreuve des attentes dans les hôpitaux, j’invite tous ces médecins, qui auront bientôt des décisions à prendre sur le travail de ces infirmières, à aller s’asseoir dans une salle d’attente entre 15h30 et une heure du matin. Ils auront le temps de penser aux milliers de Québécois qui subissent cette épreuve depuis des années.

Jean-Louis Plamondon, Saint-Raymond