Un pitbull

Statistiques trompeuses

En réaction à l'éditorial de Jean-François Cliche «Pitbulls : la fausse solution» publié le 11 juin
M. Cliche, D'abord, permettez-moi de vous dire que je suis un ami des chiens et des bêtes en général. Cette mise au point étant faite, les statistiques que vous présentez dans votre chronique du samedi 11 juin 2016, si elles sont vraies en ce qui a trait à la fréquence des morsures par des chiens de type pitbull, ne renseignent pas le lecteur sur la «sévérité» de ces morsures et sur les dégâts qu'elles infligent à la victime. C'est sur ces points que le pouvoir législatif devra se pencher s'il décide de légiférer dans le cas des chiens de type pitbull.
Charles Rodrigue, Québec