Radio-Galilée manque gravement d'authenticité et projette une piété à l'eau de rose, affirme l'auteur.

Soutenir Radio-Galilée oui, mais...

Je suis un fidèle auditeur de Radio-Galilée qui nous donne accès à Radio Vatican et à ses nombreuses nouvelles internationales qui couvrent la planète. Nous apprenons des choses que nul autre réseau ne nous fournit.
Radio-Galilée nous présente des entrevues souvent intéressantes, mais menées de façon mielleuse et insipide. La belle musique classique a été remplacée par du «pianotage» appelé méditation. Cette station radiophonique manque gravement d'authenticité et projette une piété à l'eau de rose.
De plus, les commentaires de «théologiennes» et de «théologiens» sont un flot de paroles dépourvues de sens. Quel contraste avec l'authenticité du cardinal Lacroix lorsqu'il parle à Radio-Galilée avec des paroles bien senties et pleines de sens.
Il y a un ménage à faire.
Bruno Riendeau, Québec