Sincérité ou opportunisme?

Le capitaine d’Équipe Canada Junior, Maxime Comtois, a subi des attaques racistes sur Instagram, à la suite de son tir de pénalité raté et qui a conduit les siens vers une élimination précoce aux Mondiaux de Hockey junior. La réaction du chef intérimaire de Parti québécois, Pascal Bérubé, a été immédiate.

L’élu a-t-il fait la récupération politique d’un dossier de cyberintimidation? J’ose espérer qu’il s’est montré de bonne foi. Car la lutte contre l’intimidation doit se situer bien au-dessus des intérêts partisans de nos décideurs publics. Et les autres partis, toutes allégeances confondues, doivent à leur tour reprendre le flambeau de cette cause, pour éviter tout soupçon d’opportunisme idéologique. Ça vaut aussi pour le fédéral.

Luc J. Vigneault, auteur et acteur, Québec