Sillery n'est pas Berlin

En réaction au texte «Hécatombe en cours», paru le 5 août
Je ne comprends pas votre acharnement, Madame Simard. Nous, les nouveaux copropriétaires de Sous les Bois, avons déjà été qualifiés de «nouveaux riches», puis de «barbares» par certains de vos voisins dans des parutions précédentes. Ça suffit! 
Il n'y a surtout pas d'hécatombe, comme vous le prétendez, dans le domaine Sous les Bois. Je trouve caricaturale votre allusion au mur de Berlin. C'est d'ailleurs un manque de respect pour les Berlinois qui, eux, ont vécu une réelle situation dramatique, dont nous sommes loin dans le cas présent. Je suis une citoyenne ordinaire qui a simplement acheté un condo au domaine Sous les Bois, parce qu'il était à un prix abordable, inférieur à la plupart des maisons du Faubourg Saint-Michel. En outre, il ne s'agit aucunement d'une tour à condos, comme vous l'avez cité, mais plutôt d'un ensemble de trois immeubles de quatre, cinq et six étages.
Quel dommage d'être si mal accueillis par nos futurs voisins.
Blandine Chalon, Québec