Si le ridicule tuait

Après avoir vécu 88 ans, je crois que je n’ai pas encore tout vu.

Voir une partie de la population acheter des billets pour écouter les blagues d’un humoriste (?) versé dans la discrimination sous prétexte de liberté d’expression. Voir cette population applaudir à tout rompre Mike Ward. Voir celui-ci recevoir le prix du gala Les Olivier de l’année 2019 m’outrage au plus haut point. Mes enfants pourraient vous dire ce que je dis souvent : le ridicule ne tue pas!

Marie-Laure Michaud, Québec