Enseignante, l’auteure indique que tous les élèves de son école seront intégrés dans les classes régulières de première secondaire l’an prochain.

Si c'est bon pour les adultes...

De plus en plus de patrons et d'employés au bureau délaissent la position assise pour celle debout. Plusieurs déambulent même sur un tapis roulant, tout en travaillant à leur bureau surélevé. Les bienfaits pour la santé seraient grands. Si c'est bon pour les adultes, ce devrait l'être aussi pour les enfants et les adolescents, eux qui ont toujours envie de bouger.
Je suggère qu'on fasse une expérience dans certaines écoles primaires et secondaires du Québec. Des classes participantes pourraient contenir des tapis roulants, d'autres seulement un bureau ajustable. Il faudrait mesurer l'impact sur les résultats scolaires. Une partie du budget alloué à l'éducation physique et à la santé à l'école pourrait être consacrée à cette expérience. Les participants pourraient être dispensés en tout ou en partie des cours obligatoires d'éducation physique. Être assis de longues heures sur une chaise dure m'était souvent insupportable au primaire et au secondaire. J'aurais donné cher pour être debout et marcher sur un tapis roulant tout en écoutant le professeur et en prenant des notes.
Sylvio Le Blanc
Montréal