«Seul dans la chaleur», mais en partie responsable

En réaction à l’article «Seuls dans la chaleur extrême» écrit par le journaliste Marc Allard, paru le 5 juillet

J’ai lu l’article de la page 5 qui s’intitule, «Seuls dans la chaleur extrême», où on voit la photo de monsieur Martel, 60 ans, souffrant d’emphysème, et qui se sentait plus essoufflé à cause de la chaleur.

Peut-être que s’il ne fumait pas il s’en porterait mieux et serait moins essoufflé, car si vous regardez bien la photo, il tient une cigarette entre ses doigts, et il y a un cendrier à ses côtés.

Alors, il ne faut pas toujours s’apitoyer sur le sort de certaines personnes.

Sylvie Simard, Sainte-Brigitte-de-Laval