Se serrer les coudes

La solidarité entre Québécois et Québécoises partageant la même volonté de libération aurait dû influencer les militants de Québec solidaire, favorisant ainsi la convergence entre les partis représentants notre quête.
La division étant garante d'échec, nous nous condamnons à combien d'années de détricotage de notre culture, de notre langue et de nos aspirations?
Il est urgent de se serrer les coudes afin de faire échec à celui qui se gausse de notre déception et tente, en en raillant, de minimiser l'importance de nos efforts de survie.
Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau