Sauver la planète est le dernier souci de certains élus

Lorsque j’entends les paroles de lundi dernier du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui déclarait que parce que les automobiles sont «maîtres» dans la région de la capitale et que le transport en commun est en déclin il faut nécessairement encourager le développement du transport routier — je voudrais dire ceci : «Sur quelle planète tu vis Gilles? Crois-tu aussi que la Terre est plate? Le réchauffement climatique, ça te dit quelque chose?».

Pourquoi n’a-t-on pas de plan directeur pour toute la région de la Capitale (couvrant autant la Côte-de-Beaupré, Stoneham, Portneuf, Lévis, Beauce... que le centre-ville), dont le but serait de nous convaincre de laisser nos «chars» à la maison au profit du transport en commun? Pour nous convaincre, il faudrait nécessairement que ce transport nous fasse sauver du temps. On pourrait regarder du côté des grandes villes avec des trains de banlieue. Et vu l’ampleur d’un tel projet, la mise en œuvre serait échelonnée sur des décennies. Mais à qui revient cette responsabilité si ce n’est au gouvernement en place? Monsieur Legault ,à vous!

Jean de Varennes, Québec